06 15 42 57 98 fayolleisa@gmail.com

RESSOURCES

 

RESSOURCES

10 trucs pour bien animer une table ronde

  1. Préparez le contenu avec soin

Lecture d’articles, conférences en ligne, état des lieux du sujet. Mener une interview avec chaque participant au pire au téléphone, idéalement en visioconférence par skype ou autre. Cette étape permet de détecter les bavards, les introvertis, les vaniteux, les pointilleux. Identifier les personnalités permet de mieux gérer la prise de parole en public de chaque intervenant. Soyez pédagogue, précisez le déroulé des échanges et le temps de parole de chacun.

  1. Repérez les lieux

L’idéal est de venir avant, de marcher sur la scène, de s’imprégner des lieux comme un comédien avant de jouer sa pièce de théâtre. Sinon, venez deux heures avant  la conférence le jour J pour caler les derniers détails avec les équipes. Prenez le temps d’accueillir les intervenants, les présenter les uns aux autres. Enfin, s’isoler quelques instants, bien respirer pour se centrer avant le coup d’envoi.

  1. Soyez naturel

et renseigné, souriant et poli avec chacun, charismatique, sans être mielleux. Plus les personnalités attendues sont célèbres, plus les courbettes se multiplient. L’animateur ou modérateur de table ronde doit rassurer l’intervenant en étant courtois et clair sur les propos attendus. Soulignez un point commun entre les invités, leur loisirs, sur leurs études, leurs anciens jobs ou leurs engagements permet de faire du « ice breaking » s’ils ne se connaissent pas.

  1. Une main de fer dans un gant de velours

A l’inverse, si les speakers se connaissent de longue date, vous devrez d’autant plus cadrer leurs prises de parole. L’art oratoire n’est pas le but dans un événement professionnel. Evitez de laisser s’installer une ambiance de « vieux copains » sur une conférence ou table ronde.

Mon cher Michel, qu’on ne présente plus, dis-nous depuis ton dernier fait d’arme, tu pas que des amis! Gros rire….A part Patrick, Michel et leurs collègues, personne ne pipe un mot de ce qui se joue et les regards sont médusés. On doit pouvoir suivre le déroulé dans un cadre défini dont vous êtes le gardien.

  1. Le public est votre utilisateur final

Si vous êtes salarié, et chargé d’animer une table ronde en interne, un séminaire, ou un atelier, ce n’est pas votre direction, qu’il faut séduire, mais toujours le public. l’objectif d’une une table ronde est de  réunir des intervenants dont l’expertise, le point de vue sont confrontés à ceux d’autres spécialistes. Un juriste, face à un sociologue, un chercheur face à un militaire haut gradé auront besoin de vous. Pendant les échanges, soyez ouvert à chacun, tout en respectant le temps de parole.

  1. Inclure le public

Si les questions du public sont en direct, prévoyez quelqu’un dans la salle pour faire passer un micro. Autrement, reformulez les questions posées pour que toute l’assistance puisse entendre et comprendre.

Inclure le public, faire participer, commenter les propos de la scène par la salle dans une prestation orale est un art autant qu’animer une table ronde.

Savoir improviser et gérer les imprévus peut être utile si vous animez un séminaire professionnel ou un débat. Intervention déplacée, agressive, malaise avec évacuation, panne technique… Tout peut arriver !

  1. Faites parler votre corps

Soyez prêt à monter sur scène et à utiliser votre corps. Autant que les mots ou le timbre de la voix, le langage corporel, l’énergie et le charisme en disent long.Tenez-vous droit, regard franc, souriant et relâché, surtout quand vous ne parlez pas.

Tentez une sorte de “direction artistique” de vos intervenants pour qu’ils restent présents quand ils ne parlent pas. Rien de pire que 5 ou 6 corps avachis dans des canapés à regarder leur téléphone et qui sont encore sur scène! TOUT se voit, est amplifié et l’ennui peut gagner la salle rapidement. 

  1. Relancez l’attention!

Le public d’une conférence thématique a un temps d’attention limité et toutes les informations parasites, sonneries, présence sur scène inutile, mauvaise scénographie : tout est bon pour décrocher. Gardez le public captif, en haleine et ménagez des silences. Prévoyez de relancez le débat en soulignant les propos, les faits, en rappelant une action à effectuer.

  1. Portez un dress code approprié

Si vous êtes une femme, évitez les jupes courtes sur un tabouret haut, si vous êtes un homme avec un petit ventre, gardez la veste boutonnée plus seyante en position assise. La scène peut être surélevée. Dans ce cas, soignez les chaussures, chaussettes, et le bas du corps. On ne voit que ça quand on est dans les 3 premiers rangs à un mètre en dessous. Evitez les imprimés trop criards et les accessoires bruyants pour les micro et oreillettes.

  1. Assumez votre rôle

En tant que de Mr Loyal Chef d’orchestre, le soin à votre apparence est un dû à votre cher public. Un tour chez le coiffeur ou le barbier peut vous mettre dans la peau du personnage. Adaptez le style de vos vêtement en fonction de l’environnement de l’événement professionnel. Secteur bancaire, médical, sportif ou associatif, soyez raccord avec l’ambiance générale : classique, sport, décontracté. Vous êtes le pilier, celui qui met en valeur les invités, s’adresse au public, explique le déroulé de l’événement.