06 15 42 57 98 fayolleisa@gmail.com

TRUCS ET ASTUCES 

10 trucs pour vaincre son stress avant de parler en public 

 

Gorge nouée, mains moites, nœuds dans le ventre, parler en public peut faire peur. Pourtant c’est un des moyens de développer son potentiel, son assurance et son rapport aux autres. Ressentir de l’anxiété est normal. Mais il existe des exercices pratiques simples pour s’améliorer et devenir un bon orateur que j’utilise avant mes interventions.

 

En général

 

Répétez vos discours, présentations et interviews à voix haute avec vos amis, votre famille, vos collègues de travail et toute autre personne désireuse d’écouter. Comme dans le sport, c’est l’entraînement au discours, à la prise de parole qui vous fera progresser. La bonne nouvelle, c’est que contrairement au sport qui nécessite certaines aptitudes physiques, la prise de parole est accessible à tous, grands, forts, petits, introvertis, les malades ou les seniors.

Listez les bénéfices à mieux vous exprimer en public comme être plus confiant, développer votre réseau, communiquer sur vos passions, vos convictions, rassembler des personnes autour d’un projet. Identifiez des orateurs, oratrices qui vous inspirent et lisez Dale Carnegie. Dans tous les domaines, les affaires, le sport, la politique, le militantisme ou les media, trouvez vos modèles inspirants.

Visualisez tout ce qui vous cause de l’anxiété afin de vous habituer à votre peur. Les regards sur vous, le décors de la salle, votre tenue vestimentaire ou la régie.

Entraînez-vous avec tout le matériel que vous utiliserez le jour J. Mettez les slides dans l’ordre et vérifier l’ordre et la cohérence des images avec le rythme de votre discours. Si vous présentez un objet, répétiez  plusieurs fois avec les manipulations et démonstrations comme en situation réelle. La mise en scène fait partie des meilleures présentations et autres keynotes de speakers.

Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. Lisez, relisez, dites à voix haute, devant un miroir votre speech. Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. N’apprenez pas par cœur car réciter chaque mot peut causer un trou de mémoire et aggraver l’anxiété.

 

Avant de parler

Arrivez en avance, prenez possession des lieux avec votre regard, votre corps, votre énergie et celle des murs, du sol, du plafond. Ensuite, respirez profondément et faites des exercices de cohérence cardiaque dans un lieu où vous pouvez vous isoler si vous sentez votre coeur s’emballer.

Bannir le sucre et le café, qui sont des excitants et n’ont aucune utilité pour apaiser votre anxiété de d’orateur débutant avant de prendre la parole en public. Pour éviter les lourdeurs, et le manque de dynamisme, restez léger et ne manger que si vous avez faim.

Visualisez votre intervention avec confiance et pensez à votre réussite. Imaginez les sourires, les regards admiratifs, les applaudissements à la fin de votre présentation ou de votre discours. Vous êtes là pour transmettre une information, des émotions et le public reconnaissant partage un moment de qualité avec vous.

Chauffez votre voix, faites des notes, chantez si vous le pouvez dans un coin tranquille. Prononcez plusieurs fois des phrases pour l’articulation, ralentissez puis accélérez le débit en parlant pour régler modulations.

 Retrouvez nos interviews de speakers et leurs astuces pour vaincre sa peur de parler en public.

10 trucs pour vaincre son stress avant de parler en public 

 

Gorge nouée, mains moites, nœuds dans le ventre, parler en public peut faire peur. Pourtant c’est un des moyens de développer son potentiel, son assurance et son rapport aux autres. Ressentir de l’anxiété est normal. Mais il existe des exercices pratiques simples pour s’améliorer et devenir un bon orateur que j’utilise avant mes interventions.

 

En général

 

Répétez vos discours, présentations et interviews à voix haute avec vos amis, votre famille, vos collègues de travail et toute autre personne désireuse d’écouter. Comme dans le sport, c’est l’entraînement au discours, à la prise de parole qui vous fera progresser. La bonne nouvelle, c’est que contrairement au sport qui nécessite certaines aptitudes physiques, la prise de parole est accessible à tous, grands, forts, petits, introvertis, les malades ou les seniors.

Listez les bénéfices à mieux vous exprimer en public comme être plus confiant, développer votre réseau, communiquer sur vos passions, vos convictions, rassembler des personnes autour d’un projet. Identifiez des orateurs, oratrices qui vous inspirent et lisez Dale Carnegie. Dans tous les domaines, les affaires, le sport, la politique, le militantisme ou les media, trouvez vos modèles inspirants.

Visualisez tout ce qui vous cause de l’anxiété afin de vous habituer à votre peur. Les regards sur vous, le décors de la salle, votre tenue vestimentaire ou la régie.

Entraînez-vous avec tout le matériel que vous utiliserez le jour J. Mettez les slides dans l’ordre et vérifier l’ordre et la cohérence des images avec le rythme de votre discours. Si vous présentez un objet, répétiez  plusieurs fois avec les manipulations et démonstrations comme en situation réelle. La mise en scène fait partie des meilleures présentations et autres keynotes de speakers.

Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. Lisez, relisez, dites à voix haute, devant un miroir votre speech. Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. N’apprenez pas par cœur car réciter chaque mot peut causer un trou de mémoire et aggraver l’anxiété.

 

Avant de parler

Arrivez en avance, prenez possession des lieux avec votre regard, votre corps, votre énergie et celle des murs, du sol, du plafond. Ensuite, respirez profondément et faites des exercices de cohérence cardiaque dans un lieu où vous pouvez vous isoler si vous sentez votre coeur s’emballer.

Bannir le sucre et le café, qui sont des excitants et n’ont aucune utilité pour apaiser votre anxiété de d’orateur débutant avant de prendre la parole en public. Pour éviter les lourdeurs, et le manque de dynamisme, restez léger et ne manger que si vous avez faim.

Visualisez votre intervention avec confiance et pensez à votre réussite. Imaginez les sourires, les regards admiratifs, les applaudissements à la fin de votre présentation ou de votre discours. Vous êtes là pour transmettre une information, des émotions et le public reconnaissant partage un moment de qualité avec vous.

Chauffez votre voix, faites des notes, chantez si vous le pouvez dans un coin tranquille. Prononcez plusieurs fois des phrases pour l’articulation, ralentissez puis accélérez le débit en parlant pour régler modulations.

 Retrouvez nos interviews de speakers et leurs astuces pour vaincre sa peur de parler en public.

10 trucs pour vaincre son stress avant de parler en public 

 

Gorge nouée, mains moites, nœuds dans le ventre, parler en public peut faire peur. Pourtant c’est un des moyens de développer son potentiel, son assurance et son rapport aux autres. Ressentir de l’anxiété est normal. Mais il existe des exercices pratiques simples pour s’améliorer et devenir un bon orateur que j’utilise avant mes interventions.

 

En général

 

Répétez vos discours, présentations et interviews à voix haute avec vos amis, votre famille, vos collègues de travail et toute autre personne désireuse d’écouter. Comme dans le sport, c’est l’entraînement au discours, à la prise de parole qui vous fera progresser. La bonne nouvelle, c’est que contrairement au sport qui nécessite certaines aptitudes physiques, la prise de parole est accessible à tous, grands, forts, petits, introvertis, les malades ou les seniors.

Listez les bénéfices à mieux vous exprimer en public comme être plus confiant, développer votre réseau, communiquer sur vos passions, vos convictions, rassembler des personnes autour d’un projet. Identifiez des orateurs, oratrices qui vous inspirent et lisez Dale Carnegie. Dans tous les domaines, les affaires, le sport, la politique, le militantisme ou les media, trouvez vos modèles inspirants.

Visualisez tout ce qui vous cause de l’anxiété afin de vous habituer à votre peur. Les regards sur vous, le décors de la salle, votre tenue vestimentaire ou la régie.

Entraînez-vous avec tout le matériel que vous utiliserez le jour J. Mettez les slides dans l’ordre et vérifier l’ordre et la cohérence des images avec le rythme de votre discours. Si vous présentez un objet, répétiez  plusieurs fois avec les manipulations et démonstrations comme en situation réelle. La mise en scène fait partie des meilleures présentations et autres keynotes de speakers.

Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. Lisez, relisez, dites à voix haute, devant un miroir votre speech. Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. N’apprenez pas par cœur car réciter chaque mot peut causer un trou de mémoire et aggraver l’anxiété.

 

Avant de parler

Arrivez en avance, prenez possession des lieux avec votre regard, votre corps, votre énergie et celle des murs, du sol, du plafond. Ensuite, respirez profondément et faites des exercices de cohérence cardiaque dans un lieu où vous pouvez vous isoler si vous sentez votre coeur s’emballer.

Bannir le sucre et le café, qui sont des excitants et n’ont aucune utilité pour apaiser votre anxiété de d’orateur débutant avant de prendre la parole en public. Pour éviter les lourdeurs, et le manque de dynamisme, restez léger et ne manger que si vous avez faim.

Visualisez votre intervention avec confiance et pensez à votre réussite. Imaginez les sourires, les regards admiratifs, les applaudissements à la fin de votre présentation ou de votre discours. Vous êtes là pour transmettre une information, des émotions et le public reconnaissant partage un moment de qualité avec vous.

Chauffez votre voix, faites des notes, chantez si vous le pouvez dans un coin tranquille. Prononcez plusieurs fois des phrases pour l’articulation, ralentissez puis accélérez le débit en parlant pour régler modulations.

 Retrouvez nos interviews de speakers et leurs astuces pour vaincre sa peur de parler en public.

10 trucs pour vaincre son stress avant de parler en public 

 

Gorge nouée, mains moites, nœuds dans le ventre, parler en public peut faire peur. Pourtant c’est un des moyens de développer son potentiel, son assurance et son rapport aux autres. Ressentir de l’anxiété est normal. Mais il existe des exercices pratiques simples pour s’améliorer et devenir un bon orateur que j’utilise avant mes interventions.

 

En général

 

Répétez vos discours, présentations et interviews à voix haute avec vos amis, votre famille, vos collègues de travail et toute autre personne désireuse d’écouter. Comme dans le sport, c’est l’entraînement au discours, à la prise de parole qui vous fera progresser. La bonne nouvelle, c’est que contrairement au sport qui nécessite certaines aptitudes physiques, la prise de parole est accessible à tous, grands, forts, petits, introvertis, les malades ou les seniors.

Listez les bénéfices à mieux vous exprimer en public comme être plus confiant, développer votre réseau, communiquer sur vos passions, vos convictions, rassembler des personnes autour d’un projet. Identifiez des orateurs, oratrices qui vous inspirent et lisez Dale Carnegie. Dans tous les domaines, les affaires, le sport, la politique, le militantisme ou les media, trouvez vos modèles inspirants.

Visualisez tout ce qui vous cause de l’anxiété afin de vous habituer à votre peur. Les regards sur vous, le décors de la salle, votre tenue vestimentaire ou la régie.

Entraînez-vous avec tout le matériel que vous utiliserez le jour J. Mettez les slides dans l’ordre et vérifier l’ordre et la cohérence des images avec le rythme de votre discours. Si vous présentez un objet, répétiez  plusieurs fois avec les manipulations et démonstrations comme en situation réelle. La mise en scène fait partie des meilleures présentations et autres keynotes de speakers.

Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. Lisez, relisez, dites à voix haute, devant un miroir votre speech. Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. N’apprenez pas par cœur car réciter chaque mot peut causer un trou de mémoire et aggraver l’anxiété.

 

Avant de parler

Arrivez en avance, prenez possession des lieux avec votre regard, votre corps, votre énergie et celle des murs, du sol, du plafond. Ensuite, respirez profondément et faites des exercices de cohérence cardiaque dans un lieu où vous pouvez vous isoler si vous sentez votre coeur s’emballer.

Bannir le sucre et le café, qui sont des excitants et n’ont aucune utilité pour apaiser votre anxiété de d’orateur débutant avant de prendre la parole en public. Pour éviter les lourdeurs, et le manque de dynamisme, restez léger et ne manger que si vous avez faim.

Visualisez votre intervention avec confiance et pensez à votre réussite. Imaginez les sourires, les regards admiratifs, les applaudissements à la fin de votre présentation ou de votre discours. Vous êtes là pour transmettre une information, des émotions et le public reconnaissant partage un moment de qualité avec vous.

Chauffez votre voix, faites des notes, chantez si vous le pouvez dans un coin tranquille. Prononcez plusieurs fois des phrases pour l’articulation, ralentissez puis accélérez le débit en parlant pour régler modulations.

 Retrouvez nos interviews de speakers et leurs astuces pour vaincre sa peur de parler en public.

10 trucs pour vaincre son stress avant de parler en public 

 

Gorge nouée, mains moites, nœuds dans le ventre, parler en public peut faire peur. Pourtant c’est un des moyens de développer son potentiel, son assurance et son rapport aux autres. Ressentir de l’anxiété est normal. Mais il existe des exercices pratiques simples pour s’améliorer et devenir un bon orateur que j’utilise avant mes interventions.

 

En général

 

Répétez vos discours, présentations et interviews à voix haute avec vos amis, votre famille, vos collègues de travail et toute autre personne désireuse d’écouter. Comme dans le sport, c’est l’entraînement au discours, à la prise de parole qui vous fera progresser. La bonne nouvelle, c’est que contrairement au sport qui nécessite certaines aptitudes physiques, la prise de parole est accessible à tous, grands, forts, petits, introvertis, les malades ou les seniors.

Listez les bénéfices à mieux vous exprimer en public comme être plus confiant, développer votre réseau, communiquer sur vos passions, vos convictions, rassembler des personnes autour d’un projet. Identifiez des orateurs, oratrices qui vous inspirent et lisez Dale Carnegie. Dans tous les domaines, les affaires, le sport, la politique, le militantisme ou les media, trouvez vos modèles inspirants.

Visualisez tout ce qui vous cause de l’anxiété afin de vous habituer à votre peur. Les regards sur vous, le décors de la salle, votre tenue vestimentaire ou la régie.

Entraînez-vous avec tout le matériel que vous utiliserez le jour J. Mettez les slides dans l’ordre et vérifier l’ordre et la cohérence des images avec le rythme de votre discours. Si vous présentez un objet, répétiez  plusieurs fois avec les manipulations et démonstrations comme en situation réelle. La mise en scène fait partie des meilleures présentations et autres keynotes de speakers.

Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. Lisez, relisez, dites à voix haute, devant un miroir votre speech. Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. N’apprenez pas par cœur car réciter chaque mot peut causer un trou de mémoire et aggraver l’anxiété.

 

Avant de parler

Arrivez en avance, prenez possession des lieux avec votre regard, votre corps, votre énergie et celle des murs, du sol, du plafond. Ensuite, respirez profondément et faites des exercices de cohérence cardiaque dans un lieu où vous pouvez vous isoler si vous sentez votre coeur s’emballer.

Bannir le sucre et le café, qui sont des excitants et n’ont aucune utilité pour apaiser votre anxiété de d’orateur débutant avant de prendre la parole en public. Pour éviter les lourdeurs, et le manque de dynamisme, restez léger et ne manger que si vous avez faim.

Visualisez votre intervention avec confiance et pensez à votre réussite. Imaginez les sourires, les regards admiratifs, les applaudissements à la fin de votre présentation ou de votre discours. Vous êtes là pour transmettre une information, des émotions et le public reconnaissant partage un moment de qualité avec vous.

Chauffez votre voix, faites des notes, chantez si vous le pouvez dans un coin tranquille. Prononcez plusieurs fois des phrases pour l’articulation, ralentissez puis accélérez le débit en parlant pour régler modulations.

 Retrouvez nos interviews de speakers et leurs astuces pour vaincre sa peur de parler en public.

10 trucs pour vaincre son stress avant de parler en public 

 

Gorge nouée, mains moites, nœuds dans le ventre, parler en public peut faire peur. Pourtant c’est un des moyens de développer son potentiel, son assurance et son rapport aux autres. Ressentir de l’anxiété est normal. Mais il existe des exercices pratiques simples pour s’améliorer et devenir un bon orateur que j’utilise avant mes interventions.

 

En général

 

Répétez vos discours, présentations et interviews à voix haute avec vos amis, votre famille, vos collègues de travail et toute autre personne désireuse d’écouter. Comme dans le sport, c’est l’entraînement au discours, à la prise de parole qui vous fera progresser. La bonne nouvelle, c’est que contrairement au sport qui nécessite certaines aptitudes physiques, la prise de parole est accessible à tous, grands, forts, petits, introvertis, les malades ou les seniors.

Listez les bénéfices à mieux vous exprimer en public comme être plus confiant, développer votre réseau, communiquer sur vos passions, vos convictions, rassembler des personnes autour d’un projet. Identifiez des orateurs, oratrices qui vous inspirent et lisez Dale Carnegie. Dans tous les domaines, les affaires, le sport, la politique, le militantisme ou les media, trouvez vos modèles inspirants.

Visualisez tout ce qui vous cause de l’anxiété afin de vous habituer à votre peur. Les regards sur vous, le décors de la salle, votre tenue vestimentaire ou la régie.

Entraînez-vous avec tout le matériel que vous utiliserez le jour J. Mettez les slides dans l’ordre et vérifier l’ordre et la cohérence des images avec le rythme de votre discours. Si vous présentez un objet, répétiez  plusieurs fois avec les manipulations et démonstrations comme en situation réelle. La mise en scène fait partie des meilleures présentations et autres keynotes de speakers.

Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. Lisez, relisez, dites à voix haute, devant un miroir votre speech. Filmez vous avec votre téléphone pour progresser et acquérir de la fluidité dans le récit. N’apprenez pas par cœur car réciter chaque mot peut causer un trou de mémoire et aggraver l’anxiété.

 

Avant de parler

Arrivez en avance, prenez possession des lieux avec votre regard, votre corps, votre énergie et celle des murs, du sol, du plafond. Ensuite, respirez profondément et faites des exercices de cohérence cardiaque dans un lieu où vous pouvez vous isoler si vous sentez votre coeur s’emballer.

Bannir le sucre et le café, qui sont des excitants et n’ont aucune utilité pour apaiser votre anxiété de d’orateur débutant avant de prendre la parole en public. Pour éviter les lourdeurs, et le manque de dynamisme, restez léger et ne manger que si vous avez faim.

Visualisez votre intervention avec confiance et pensez à votre réussite. Imaginez les sourires, les regards admiratifs, les applaudissements à la fin de votre présentation ou de votre discours. Vous êtes là pour transmettre une information, des émotions et le public reconnaissant partage un moment de qualité avec vous.

Chauffez votre voix, faites des notes, chantez si vous le pouvez dans un coin tranquille. Prononcez plusieurs fois des phrases pour l’articulation, ralentissez puis accélérez le débit en parlant pour régler modulations.

 Retrouvez nos interviews de speakers et leurs astuces pour vaincre sa peur de parler en public.

ITW Louise Bartlett

ITW Louise Bartlett

 INTERVIEW  Louise Bartlett en impose quand elle pose sa voix fraise Tagada pour défendre son point de vue avec un grand sourire....

ITW Sébastien Cote

ITW Sébastien Cote

INTERVIEW Sébastien Côte a de la jugeotte et  la bougeotte. Installé en Auvergne, il navigue entre Paris, le sud, la Bourgogne et Las...